Les chemins de l'intériorité en Orient et en Occident

Le but de toutes les voies spirituelles est le même : atteindre l’union à Dieu ou l'union mystique. Ce but lumineux et fascinant peut s'envisagé à travers les sensibilités d’Orient et d’Occident.

C’est ainsi que la doctrine de la non-dualité, qui a tant apporté à Dom Le Saux dans son pèlerinage en Inde, peut être confrontée aux descriptions non-dualistes dans notre tradition judéo-chrétienne.

D’étonnants points de convergence peuvent être découverts, montrant qu’à travers des voies et des sensibilités différentes, c’est le même " Je suis " qui nous cherche et nous invite à Le rejoindre dans Son Royaume. Les paroles des Upanishads : " Je suis Brahman ", font écho à ces paroles de Jésus : " Soyez un comme mon Père et moi sommes un. "

Différents chemins donnent accès au soleil central de réalisation spirituelle.

Des pratiques simples permettent d'appréhender les voies de la connaissance, de l'amour, de l'action et les exercices spirituels qui s'y rapportent : Oraison du Cœur, méditation silencieuse, prière, lectio divina, chant sacré, exercices corporels.

Ces chemins sont explorés à l'écoute des grands mystiques de différentes traditions : Maître Eckhart et saint Jean de la Croix, Shankara et Ramana Maharshi, pour la voie de la connaissance, sainte Thérèse d'Avila et sainte Thérèse de Lisieux, Rumî et Swami Ramdas pour la voie de l'amour, saint Vincent de Paul et Mère Térésa, Arjuna et la Bhagavad Gita pour la voie des œuvres, Jésus et Bouddha pour couronner le tout !

Lire les livres : "Sept leçons sur l’Oraison du coeur", éd. Médiaspaul et "L’Oraison du coeur, un chemin vers Dieu" éd. St Paul (épuisés pour le moment ).

   
Suivant